• Blog
  • La réhabilitation de la Chaufferie de l’Antiquaille

En 1955, monsieur Pierre Bourdeix, architecte en chef des bâtiments civils et palais nationaux, a conçu la Chaufferie de l’Antiquaille à Lyon 5ème.

A l’époque et encore aujourd’hui, cette prouesse technique reflètait d’une manière saisissante l’architecture « rationaliste » du 20ème siècle. Ce terme est apparu au début des années 1900 afin de désigner les nouvelles constructions architecturales qui répondaient aux exigences esthétiques mais également rationnelles.

Au début du mois d’avril 2019, cette chaufferie va être réhabilitée en adéquation avec son essence d’origine. S’inspirer du cachet du lieu, de son originalité pour créer des logements et espaces de travail, voilà le défis pour lequel le BET OPC d’Aw-eck, Cetis MP, s’est engagé à réaliser.

Pour cette réalisation, beaucoup d’éléments seront conservés : les structures principales et secondaires, les différents portiques, la cheminée, l’entrée du bâtiment.

Seul l’intérieur du bâti connaîtra des transformations : deux étages sont prévus et seront accessibles par un nouvel escalier et un ascenseur, des cloisons et loggia seront ensuite installées afin de délimiter les différents espaces. Au total, 20 logements d’une superficie comprise entre 25 et 100m² sont attendus à la location.

Enfin, la complexité du projet réside essentiellement sur le fait que les éléments abîmés seront réparés avec du bois massif puisque le béton ne peut être refait à l’identique.

Le temps de travaux est estimé à environ un an (14 mois exactement) et se sont les agences d’architectes, Fassio et Viaud, et Supermix qui ont été mandatées.